Get it on Google Play تحميل تطبيق نبأ للآندرويد مجانا اقرأ على الموقع الرسمي

Mondial 2018 : Mauvaise entrée en lice des Africains

El Watan

Les deux sélections africaines ayant fait déjà leur entrée dans ce Mondial russe, en l’occurrence l’Egypte et le Maroc, ont raté leurs débuts. Les deux équipes, qui ont disputé leur premier match vendredi, se sont inclinées respectivement face à l’Uruguay (groupe A) et l’Iran (groupe B) sur le même score (1-0). L’Arabie Saoudite a, quant à elle, été «corrigée» par le pays organisateur, la Russie, au premier jour de la compétition (5-0). Il faut dire que les «Pharaons», qui se sont retrouvés dans le groupe du pays organisateur, ont montré un bon visage face aux Uruguayens. L’absence de l’attaquant de Liverpool, Mohamed Salah, s’est fait néanmoins sentir. Ayant résisté pendant presque tout le match aux assauts de Cavani et Suarez, il aura fallu attendre la dernière minute pour que Gimenez, avec la tête, mette le ballon dans les filets du gardien El Shenawy, qui avait sauvé quelques minutes auparavant son équipe de véritables buts (84’ et 88’). L’Egypte a fini par céder face à l’Uruguay sur le score d’un but à zéro. Son deuxième match, face à la Russie est prévu ce mardi à 19 h (heure algérienne). Dans le groupe B, le Maroc s’est, quant à lui, fait surprendre par l’Iran (1-0). Une surprise pour les uns et les autres au vu des résultats des Lions de l’Atlas lors de ses plus récents matchs, où la sélection menée par le Français Hervé Renard avait montré un beau visage. Vendredi, le Maroc avait pourtant dominé la partie. Lors des 20 premières minutes de la partie, l’équipe nord-africaine a eu un taux de 83% de possession de balle. Mais comme dit l’adage, «dominer n’est pas gagner». Se contentant de défendre tout au long de la partie, les Iraniens ont remporté la partie sur une erreur de l’attaquant Bouhaddouz qui a marqué contre son camp durant le temps additionnel (90+4’). Maintenant, Belhanda et ses coéquipiers se trouvent coincés. Il leur reste le Portugal, qu’ils affronteront ce mercredi, et l’Espagne, lundi 25 juin. La mission s’annonce extrêmement difficile pour les Lions de l’Atlas, qui doivent s’imposer au moins dans l’un des deux matchs, avec un nul dans l’autre, s’ils veulent se qualifier au prochain tour. Il faut rappeler en dernier lieu que le Nigeria devait entamer la compétition hier soir (20h) face à la Croatie (groupe D). La Tunisie, quant à elle, entrera en lice demain face à l’Angleterre (groupe G). Le Sénégal, lui, débutera mardi face à la Pologne.

June 17th 2018, 7:20 am
اقرأ على الموقع الرسمي

0 comments
Write a comment
Get it on Google Play تحميل تطبيق نبأ للآندرويد مجانا