Get it on Google Play تحميل تطبيق نبأ للآندرويد مجانا اقرأ على الموقع الرسمي

Equipe nationale : La Fédération a tourné la page Madjer

El Watan

Les jours de Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale sont comptés. Il ne survivra pas à la défaite (0-3) contre le Portugal. Des sources proches de la Fédération algérienne de football (FAF) indiquent qu’«il a consommé son crédit après le match de Lisbonne, au cours duquel l’équipe nationale a montré un mauvais visage, une fois de plus». D’ailleurs, selon gorge profonde, la fédération est en réflexion (avancée) sur le profil du futur sélectionneur qui, a priori, sera un coach étranger. Nul doute qu’une short liste sera établie dès les prochains jours. Selon la même source, aucune décision ne devrait être prise au moins avant la fin du premier tour de la Coupe du monde Russie 2018. Des sélectionneurs en partance à la Coupe du monde qui s’ouvrira dans quelques jours ne seront plus en poste avant la fin de la compétition. Il n’est pas exclu que le président de la fédération, Kheireddine Zetchi, saisisse l’opportunité de sa présence au pays de Poutine pour nouer des contacts avec des agents qui s’occupent des entraîneurs. La fin de la collaboration FAF-Madjer peut être aussi signifiée par le sélectionneur lui-même, et ce, dans les tout prochains jours. Il a cette opportunité de sortir dignement sans encaisser le choc d’un renvoi prononcé par la fédération. Partir de son proche chef serait une belle porte de sortie pour Rabah Madjer soumis à une pression terrible depuis sa prise de fonction. Face à la tournure prise par les événements, le rejet dont il fait l’objet d’une partie de l’opinion a atteint un point de non-retour au point d’embarrasser la fédération et même des joueurs chahutés au stade du 5 Juillet. Pour Rabah Madjer, continuer à diriger les Verts est devenu une mission impossible comme il l’a du reste constaté au cours des 3 derniers matchs amicaux disputés et perdus contre 3 mondialistes (Iran, Arabie Saoudite, Portugal). La fédération dispose de quelque 6 semaines au maximum pour trouver un successeur à Rabah Madjer afin de préparer la sortie officielle contre la Gambie en septembre prochain, dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2019 du Cameroun. Décision au plus tard le 24 juin Deux options se posent à elle en matière de calendrier. Réunir rapidement un bureau fédéral extraordinaire pour trancher l’avenir du sélectionneur et accélérer les contacts avec les coachs susceptibles de driver les Verts à partir de la fin de l’été 2018. Sinon attendre la prochaine réunion ordinaire du bureau fédéral prévue le 24 juin pour trancher cette question. Echaudé par l’épisode Lucas Alcaraz, le président de la fédération veut que l’ensemble des membres du bureau fédéral soient associés au choix du futur sélectionneur. Pour rappel, Kheireddine Zetchi avait sollicité l’accord des membres du bureau fédéral pour entamer les négociations avec l’Espagnol. Il a reçu le feu vert de leur part et quand l’affaire a pris une mauvaise tournure, il n’a pas senti une forte solidarité de leur part. Le président ne veut plus vivre ces mêmes affres. Donc au plus tard le 24 juin, la FAF annoncera l’ouverture de la procédure de contacts avec des entraîneurs étrangers. La piste d’un entraîneur algérien pour succéder à Rabah Madjer paraît exclue dès le départ, même si le nom de Rabah Saâdane est revenu avec insistance ces derniers jours. Gorge profonde penche pour «le choix très rapidement d’un successeur à Rabah Madjer. L’option d’un intérimaire n’est pas d’actualité car cela entraînerait une autre perte de temps. Autant aller vite pour mieux préparer les matchs officiels inscrits au calendrier de la Confédération africaine de football». Entre-temps, Rabah Madjer peut bien annoncer son retrait de la barre technique de l’équipe nationale sans attendre le communiqué de la FAF notifiant sa fin de mission. Dans ce cas, il percevra le montant des mois consignés sur son contrat, qui ne dépasserait pas 3 mois. A charge ensuite pour la fédération d’annoncer la fin de la collaboration dans un communiqué qui ferait la part belle au travail accompli par le sélectionneur et ses collaborateurs. Mais pour l’instant, l’urgence est de trouver un successeur. La Coupe du monde en Russie est un beau terrain de chasse.

June 9th 2018, 9:54 am
اقرأ على الموقع الرسمي

2 comments
pxxzbrpnvk

2P6Ix4 <a href="http://ujgwxfzkzinl.com/">ujgwxfzkzinl</a>, [url=http://skmcytkuyysk.com/]skmcytkuyysk[/url], [link=http://gsnnznpkqzgq.com/]gsnnznpkqzgq[/link], http://qygpgeasxcvy.com/

aiqnyeeq

79V5Ox <a href="http://xgzcafjrhrvl.com/">xgzcafjrhrvl</a>, [url=http://govbozqnauga.com/]govbozqnauga[/url], [link=http://twirywrhcztp.com/]twirywrhcztp[/link], http://dqkkwuduwwcd.com/

Write a comment
Get it on Google Play تحميل تطبيق نبأ للآندرويد مجانا